Parti de loin, petit à petit, ce virus nous a atteint, à un certain moment nous avons réalisé que cette urgence sanitaire était plus importante que ce que nous pouvions imaginer.

Conformément aux dispositions du Conseil Fédéral et des cantons du Tessin et de Bâle-Campagne, nous avons immédiatement constitué une Task Force pour comprendre, analyser et prendre des mesures afin de permettre à SISA de poursuivre ses activités de manière optimale.

Dans un premier temps, nous avions prévu la possibilité pour les travailleurs frontaliers de Lombardie et du Piémont de travailler à domicile, car l'urgence sanitaire dans ces régions est déjà plus avancée qu'en Suisse, puis à partir du 17 mars tous les collaborateurs ont commencé à faire du télétravail, avec une présence minimale dans les bureaux d'Aesch et de Taverne, soit 2 personnes par lieu de travail. Cela a été possible grâce au travail et à l'engagement de notre équipe informatique interne, qui a permis en un temps record à tout le personnel de travailler depuis son domicile dans de parfaites conditions techniques.

La vie et le travail ont radicalement changé durant cette période si particulière. Ne pas devoir quitter la maison, prendre la voiture et conduire pendant une demi-heure pourrait faire partie des avantages du télétravail, mais ne pas disposer de tout ce dont on a besoin pour travailler, en particulier des documents papier et ne pas pouvoir rencontrer ses collègues de travail, fait certainement partie des aspects négatifs.

Le fait de garder le contact est donc devenu fondamental pour la relation professionnelle et personnelle avec les collègues. Heureusement, la technologie nous aide beaucoup de nos jours et grâce à Skype, nous pouvons organiser notre travail, participer à des réunions. Nous avons également mis en place des pauses virtuelles en ligne où nous nous retrouvons en vidéoconférence et où nous pouvons nous raconter nos expériences domestiques tout en "buvant un café".

J'ai aménagé un espace dans la maison pour y installer mon bureau, où je peux effectuer mes tâches de la meilleure façon possible. Parfois, cependant, le fait d'avoir le bureau à la maison signifie que les heures de travail ne sont plus définies par la sortie physique du bureau, de sorte que vous êtes amené à travailler à des heures qui ne sont pas vraiment indiquées et parfois, lorsque j'exagère, les autres habitants de la maison me le rappellent à juste titre.

Le fait de ne pas pouvoir me déplacer librement, de ne pas pouvoir partir en week-end ou faire d'autres activités qui m'occupaient dans la vie normale, me laisse du temps libre pour d'autres choses. Je me retrouve souvent à faire des promenades dans les bois près de chez moi avec Ginger, le quadrupède de la famille à qui le Covid-19 a permis d'améliorer considérablement la qualité de vie, en augmentant son activité favorite: courir dans les bois et récupérer des bâtons de bois. Cela m'a permis d'apprécier l'endroit où je vis, de profiter encore plus de la nature et de remarquer des choses simples, comme la fleur de mélèze que je n'avais jamais vue auparavant. J'ai redécouvert ma passion pour la cuisine et le week-end, j'essaie de nouvelles recettes, découvrant que des plats qui semblaient impossibles à réaliser, sont en réalité très simples, il faut juste du temps et de la passion.

Quand on entend chaque jour les chiffres des nouveaux cas décelés, des personnes décédées et heureusement aussi de celles qui ont guéri, quand on entend parler de personnes de son entourage qui ont été infectées, qui sont hospitalisées ou qui sont malheureusement décédées, on se soucie davantage de nos proches qui se trouvent dans une catégorie à risque et on se montre très attentif et respectueux envers les autres, ce qui renforce notre sens civique.

J'espère sortir de cette urgence sanitaire en retenant quelques leçons bénéfiques qui me serviront à l'avenir, tant sur le plan personnel que professionnel, et ceci je le souhaite à tous.

Je vis maintenant cette situation de la meilleure façon possible, en redécouvrant toutefois que je suis une personne privilégiée et j'attends avec impatience un retour à une nouvelle vie normale.

Auteur: Remo Martinelli
Fonction: Head of Finance
Date: 30.04.2020

Remo

Baum

Ginger

Lärchenblume

Gnocchiteig

Gnocchi