Le 16.03.2020 a été mon dernier jour de présence au bureau, depuis lors je travaille à la maison, communément appelé Home Office. Ma femme et moi avons un fils, qui a eu deux ans en janvier. C'est pourquoi, avant même d'être sollicités pour faire du télétravail, nous avons réfléchi à la manière dont les choses se passeront lorsque tout le monde se retrouvera à la maison. Notre fils pourra-t-il accepter que son père n'ait pas le temps de jouer, malgré sa présence à la maison ?

Aussi les premiers jours en mode télétravail n'ont-ils pas toujours été faciles. Pourquoi papa ne peut-il pas jouer avec moi ? Où va-t-il maintenant ? Et pourquoi je ne peux pas l'accompagner ? Des défis qu'il faut savoir surmonter. Fort heureusement, j'ai une femme formidable qui m'a aidé et surtout permis à notre fils de mieux comprendre la situation. Notre fils s'est habitué depuis lors et nous avons même instauré de nouveaux rituels.A présent, je lui dis toujours au revoir avant de me rendre dans notre pièce réservée aux loisirs au sous-sol, où se trouve notre bureau. En outre, mon fils fait désormais des remarques chaque fois que je réapparais, même si ce n'est que pour un café.Lorsqu'il s'exclame "Oh d Papi", ma femme et moi avons tous les deux le sourire aux lèvres. Il a alors le droit de s'asseoir sur mes genoux pendant un moment et d'observer ce que je suis en train de faire.

En conclusion, je suis donc en mesure de dire que notre fils a très bien accepté le fait que je sois maintenant toujours présent, sans toutefois avoir toujours du temps à lui consacrer

Auteur: Thomas Cattaruzza
Département: Product Management
Date: 14.04.2020

TC_1_verkleinert