Le même jour, l'annulation du carnaval de Bâle a plutôt été surprenante pour beaucoup de gens et j'ai réalisé pour la première fois que la situation pourrait devenir plus grave que prévu.

Mais deux semaines plus tard, un évènement m'a vraiment " marqué ". Durant notre route vers le Valais, vendredi soir, ma femme Sabine et moi avons entendu à la radio que toutes les stations de ski sont désormais fermées. Voilà qu'une fin abrupte de la saison devenait réalité.

Seulement quatre jours plus tard, le 17 mars, nous avons mis en œuvre la planification antérieure de la Task Force Corona au sein de la SISA et mon premier jour de travail à domicile est devenu une réalité.

Oui, c'était un sacré changement... trois jours plus tard, après avoir installé ma chaise de bureau habituelle à la maison, les choses allaient beaucoup mieux physiquement. Au point de vue virtuel, ce changement a étonnamment bien fonctionné pour moi. L'utilisation des moyens de communication électroniques a rendu cette nouvelle façon de travailler beaucoup plus facile. Grâce aux réunions communes quotidiennes à la pause café et aux nombreuses sessions individuelles sur Skype, je communique avec mes collègues au moins autant, sinon plus souvent qu'auparavant. Bien sûr, ce n'est pas la même chose qu'un contact direct, mais cela fonctionne parfaitement.

Outre ce changement dans ma vie professionnelle quotidienne, cette période de Corona est une situation totalement nouvelle pour moi en tant que "personne qui bouge beaucoup". Auparavant, j'avais 2 entraînements en salle de sport, 2 ou 3 entraînements de course à pied et une soirée de floorball avec des amis (et savourer une bière en commun...) dans mon programme hebdomadaire, mais j'ai dû m'adapter du jour au lendemain.J'ai commencé à faire 10 minutes de musculation et d'étirements tous les matins, juste après mon réveil. C'est une expérience formidable et extrêmement bénéfique pour le corps. Avant Corona, je n'aurais jamais fait cela (trop paresseux...), après Corona je vais définitivement continuer. Au fait, je recommande vivement à tout le monde !

J'ai adapté mon entraînement de la course à pied. Malheureusement, je ne peux pas courir beaucoup plus souvent qu'avant (mes os, mes ligaments, mes tendons, etc. ne sont pas toujours d'accord avec cela...). Mais il est très agréable d'explorer les environs du Leimental pendant la pause déjeuner ou le matin avec les nombreux nouveaux "coureurs Corona" - qui, par ailleurs, sont facilement identifiables.

Je suis très heureux et aussi un peu fier des mesures prises jusqu'à présent par notre Conseil Fédéral pour faire face à cette crise du Corona. Si j'avais été aussi limité dans ma liberté de mouvement que nos collègues italiens et français, j'aurais certainement rédigé cette home story d'une manière complètement différente.

P.S. … et... ah oui, comme vous pouvez le voir, j'ai également opté pour une coiffure simple pendant cette période du Corona:-)

Auteur: Roger Zingg
Fonction: Head of Services
Date: 07.05.2020

Roger_verkleinert

Arbeitsplatz_verkleinert_